Imaginez un monde humain où tout le monde aurait besoin de manger, de savoir cuisiner un minimum et de faire ses courses alimentaires… Étrange monde, n'est-ce pas ? 
Maintenant, imaginez que dans ce monde-là, on apprenne aux enfants, dès leur plus jeune âge, la diététique, c'est-à-dire la compréhension des aliments, leur composition, leur rôle dans la santé humaine… 
Au secours ! En très peu d'année, la moitié des denrées alimentaires auraient disparu des rayons, parce que plus personne ne voudrait continuer à s'empoisonner en les consommant, et surtout, pensez à toutes ces merveilleuses maladies dont nos sociétés se trouveraient privés, à terme !

Quelle horreur ! Une société où les gens ne mangeraient plus n'importe quoi, juste parce que ça a bon goût et que la pub leur donne envie… 
Enfin, soyez rassurés ! La diététique ne s'apprend ni à l'école, ni au collège, ni au lycée… Elle est réservée à une poignée de professionnels que nul n'est obligé d'aller consulter…

Et la physiologie ? Imaginez un peu que les petits êtres humains apprennent à l'école comment fonctionne leur corps ! Imaginez qu'un professeur aille leur expliquer (parce que ce serait au programme…) les dégats que la consommation de fumées toxiques peut infliger aux poumons et à l'organisme ! Croyez-vous qu'il y aurait encore des fous pour aller acheter du tabac et des êtres assez insensibles pour vouloir en vendre à autrui ?
Et puis, la sédentarité devant les écrans serait reconnue pour ce qu'elle est, et tous les possesseurs d'un corps de se comporter comme les possesseurs de chiens qui les traitent bien, en les promenant deux fois par jour…
Imaginez toutes les bonnes maladies dont nous devrions nous priver, faute d'avoir accumuler les raisons de les cultiver !

Quant à la psychologie… Ce cerveau, dont la plupart d'entre nous ignorent tout, s'il nous était expliqué dès l'enfance, combien de comportements stupides et dangereux pourraient nous être épargnés ? Quelle horreur ! Moins de fous, de pervers, de détraqués en tous genres ? Comme les journaux deviendraient ennuyeux ! Comme la vie deviendrait fade, sans tous ces bons morts des faits divers !
Et puis… Ce ne serait plus possible de nous manipuler avec la publicité ou les propagandes politiciennes ! Alors ?

Dieu merci, nos chers politiciens savent nous concocter des programmes scolaires où il y a suffisamment à apprendre pour ne pas avoir à se pencher sur ses trois domaines, ô combien secondaires… et négligeables !

 

 

N2M-240322-09bs